Abonnez-vous, qu'elles disaient!

Brûler dedans / brûler dehors : le travail des femmes.

Qu’emporteriez-vous si la maison brûlait ?
J’emporterais le feu. (
Marguerite Yourcenar)

Depuis 2017, le cycle Brûler dedans / Brûler dehors explore quelques uns des nombreux liens entre femmes et travail. 

Sous la forme d'ateliers philo, de création sonore ou d'écriture, il s'agit de créer des espaces d'expression et d'analyse qui permettent de raccrocher le personnel au collectif, l'intime et le poétique au politique.

2017-2018

Inspiré par le texte en cours du spectacle « Où est Alice ? » de la Compagnie Paulette Godart, un premier cycle d'ateliers philo et création sonore décortique la notion de travail, et cherche à en préciser le (non-)sens.
Il aboutit à une capsule sonore « Brûler dedans / Brûler dehors. De part et d'autre de l'emploi ».

Avec : Alice, Annick, Anouck, Ans, Caroline, Christel, Delphine, Laura, Martine, Muriel, Nadine, Sophie, Valérie, et Viga.
Animation : Lara Persain, Catherine Wilkin, PhiloCité.

2019-2020

De nouveaux ateliers de création sonore et d'écriture voient le jour avec un nouvel objectif de taille : une performance radiophonique. Pour faire entendre ces corps qui racontent aussi. Ces corps qui parlent de nous, au travail et hors travail. Pour façonner le corps protéiforme et collectif de la multiplicité des voix et des expériences.

Et tout à coup, mars 2020. Chacune chez soi. Télétravailler, travailler « en première ligne », ne pas travailler : la thématique se vit différemment mais intensément, au temps du confinement.
En attendant de pouvoir se réunir à nouveau, le groupe s'attaque à la création d'une capsule sonore, première étape vers la performance. Première sortie au grand air prévue en août 2020.

Avec : Alice, Valérie, Annick, Bénédicte, Laura B., Laura P., et Elisabeth.
Animation : Catherine Wilkin, Zoé Tabourdiot, Caroline Martin.

"Je suis une femme qui." Création collective confinée, printemps 2020. Montage : Zoé Tabourdiot.
"Le travail c'est." Création collective confinée, printemps 2020. Montage : Zoé Tabourdiot.